• Sortie club samedi 21 mars

    Sortie club samedi 21 mars

    Nous ne sommes que quatre à 9h au rendez-vous, Jean Paul G., Mario, Dominique et moi.

    Que se passe t’il ? le froid sans doute 3° le ciel est bien couvert, ou bien la préparation des agapes pour les fêtes de Pâques.

    Nous partons sans tarder pour le parcours club prévu.

    Après quelques tours de roue, Bernard G. nous rattrape, puis nous retrouvons Robert qui nous attend à la sortie Noyarey, puis c’est Didier qui vient à notre rencontre. Nous sommes donc 7 et le soleil se décide enfin à sortir.

    Nous passons Tullins et attaquons tout de suite la bosse des Arrons qui se charge de nous réchauffer. Nous n’avons pas tous le même moteur alors une fois la première bosse franchie

    nous nous séparons en deux groupes, Bernard Dominique et Didier partent en éclaireurs pendant que les derniers arrivés reprennent leur souffle. Nous continuons tranquillement direction Beaucroissant, Izeaux, La Forteresse puis le col Lachard. On se regroupe, on reprend quelques forces on s’élance dans la descente direction Charpenay. Mes compagnons de route sont vraiment gentils, ils veillent sur moi tout le long de la descente, alors je fais de mon mieux pour ne pas trop les ralentir, car la descente n’est pas ce que je préfère. Nous évitons le village  Notre Dame de l’Osier et partons sur la gauche direction Vatilieu. Nous avons un cycliste en ligne de mire que Jean Paul rattrape juste à l’embranchement de la montée de Vatilieu, c’est Luc qui est parti un peu plus tard pour éviter la fraicheur matinale. IL se joint donc à nous pour la fin du parcours. Si nous avons eu froid au départ ce matin, nous avons maintenant trop chaud dans cette grimpette pour accéder à Vatilieu (jamais contents !!!). On grignote une sucrerie avant la descente sur Cras.

    Je constate avec plaisir que les gars sont vraiment prudents dans la descente. Nous pensons tous à Pascal et Santo. Arrivés à Cras, ouf c’est la dernière bosse, mais surprise Jean Paul et

    Luc tournent à gauche direction Morette, houlala…. ça va faire mal en fin de parcours. Je regarde Mario qui me dis OK alors on suit, les jambes rouspètent mais obeissent quand même. Une fois arrivés à Morette nous n’avons plus qu’à nous laisser glisser jusqu’à Tullins puis retour par la plaine et enfin la digue.

    Encore une ballade bien sympa avec de supers équipiers. Vivement la semaine prochaine.

    Claude