• Séjour à BORMIO


    25 juin
    Les campings-cars arrivent en éclaireurs. Marie Paule et Jean Paul, x et x  amis des Bouvier adhérents au club cyclo de Goncelin et Claude et Jean.

    Séjour à BORMIo du 25 au 30 juin 2018

     

    Séjour à BORMIo du 25 au 30 juin 2018


    26 Juin
    Le matin petite ballade de mise en jambe autour de Bormio en attendant l’arrivée de
    Maryvonne, Aldo, Jocelyn, Robert et Yves.

    Séjour à BORMIo du 25 au 30 juin 2018

     

    Séjour à BORMIo du 25 au 30 juin 2018

    Séjour à BORMIo du 25 au 30 juin 2018



    27 juin
    Jean Paul notre organisateur, terrassé par un problème de santé nous regarde partir la mort dans l’âme.
    Départ de Bormio, altitude 1225 m.
    Regroupement au Passo Umbrail, altitude 2501m et passage en Suisse.
    Longue descente jusqu’à Santa Maria dans le Val Müstair. Puis nous passons les villages de Müstair, Tubre, Glorenza et enfin Prato allo Stelvio, altitude 930 m.
    Longue remontées direction du sommet du Stelvio par Gomagoi, Trafoi, et les 46 virages pour atteindre le Passo del Stelvio alltitude 2758m.
    Puis très longue descente jusqu’à Bormio.
    102 kms et 3200 m de dénivelée.

    Séjour à BORMIo du 25 au 30 juin 2018

     

    Pour visualiser les photos cliquez ICI


    28 juin
    Les jambes n’ont pas toutes bien récupéré. Aldo et Yves restent à l’hôtel.
    Départ pour le Valdidentro. Le ciel est menaçant Maryvonne, Claude et Jean rebroussent chemin à Semogo de peur de prendre la pluie. Jocelyn et Robert plus courageux iront jusqu’à Passo del Foscagno, altitude 2291m.

    Séjour à BORMIo du 25 au 30 juin 2018

     

    Séjour à BORMIo du 25 au 30 juin 2018

     

    Séjour à BORMIo du 25 au 30 juin 2018

     

    29 Juin
    Départ pour le Valfurva.
    Montée dans la vallée jusqu’à la station de Santa Caterina. Puis difficile montée jusqu’au Passo Gavia altitude2652m.
    Seul Jocelyn aura le courage de continuer le circuit par Ponte di Legno, Mortirolo, Mazzo di Valtelina et retour à Bormio par Sondalo et Valdisotto.

    Séjour à BORMIo du 25 au 30 juin 2018

     

    Pour visualiser les photos cliquez ICI

    30 Juin
    Joli circuit jusqu’au Lago de Cancano, puis pizzéria à Bormio avant de se séparer pour le retour.

     

    Pour visualiser les photos cliquez ICI


  • Samedi 3 novembre

    Dernière sortie officielle du calendrier, toutefois les sorties (comme toutes les années) se poursuivront tant que le temps le permettra.
    Traditionnellement le choix du parcours de cette dernière sortie est l'affaire des féminines.
    Mario, puis Jean-Paul prennent quelques photos.

     

    181103_la dernière

    Etaient présents: André J, Charles, Jean,Aldo, Pascal M, Pascal L, André S, Vito, Jean-Paul G,Bernard, Santo, Robert,Jean F, Mario,Jocelyn, Dominique, Sandrine,Pascal B, Francis, Philippe.

    Egalement Béatrice épouse de Jocelyn C et ancienne cyclote de l'USSCT,Louis Eric qui va prendre sa licence très prochainement, deux cyclotes licenciées à St Martin le Vinoux, Michel G ancien sociétaire qui profite de sa retraite dans le midi et de passage dans la région et un ami à lui.

    Un départ un peu rapide à mon goût, les temps changent, les sociétaires également. M'enfin....

     

    181103_la dernière

    Le groupe des "seniors et des tamalous" s'est reconstitué :Jean, Charles, André S et son V.A.E., Robert F, Béatrice, André J et moi même.N'ayant encore pas fait la bosse des cochons (cette semaine) nous irons donc la gravir pour la énièèèèèèèèèèème fois !!!

    181103_la dernière

    et retour par la piste.

     

    les plus en jambes ont agrémenté leur parcours de petites bosses.Grimpée de la bosse du cimetière de Poliénas, puis la bosse de carrière et Cras. Et pour un petit dessert le petit dos d'âne (14% sauf erreur)

    181103_la dernière

    qui permet de rejoindre Morette.

    181103_la dernière

    Peu avant le pont barrage, les seniors seront rattrappés par le gros groupe morcelé en trois.

    Cette sortie de décrassage nous a conduit ensuite au local où nous avions tous ensemble préparé un apérétif dinatoire. Chacun apportant sa contribution: plats salés, sucrés et liquides...

    181103_la dernière

     



    Bonne ambiance, un grand moment de convivialité. A reconduire....

     

    Sivous désirez voir toutes les photos c'est ICI

     
     
     
     

  • Sortie du mercredi 24 octobre 2018


    8 sociétaires: Jean-Pierre L. Aldo M. Robert F.Philippe P. Mario C.Vito I. Santo F. Jean-Paul G. et laurent un copain de Santo.

    Rappel: cliquez sur les photos pour les aggrandir

     

     

    181024


    La photo traditionnelle prise par notre jeunôt et talentueux Jean-Paul.

    181024

    Incident de parcours (ruse à Robert pour ralentir le groupe)

     

    181024


    Direction Vinay puis sortie à droite après le pont grimpée vers la Queue du Loup.


    Santo et son copain Laurent.

     

    181024



    Les inséparables, Mario et Vito

    181024

    Vinay (je présume???)

     

    181024


    Jean-Paul Le photographe photographié

     

    181024



    Il en faut bien un qui ferme la marche

     

    181024



    Promotion immobilière??? et arrêt pipi!!!

     

    181024



    Lacets avant Serre

     

    181024



    Lieu-dit "Les caves" à gauche direction Serre. regroupement avant de redescendre sur l'embranchement du col de LAchard

     

    181024



    Vous reconnaissez?
    Si vous désirez voir toutes les photos, cliquez sur ICI












     


  • Dimanche 21 octobre 2018
    N'ayant pas pu sortir avec le groupe du samedi (sport petit-fils oblige) je suis donc sorti en solitaire.
    Parti à 8h15, je me suis rapidement arrêté, pour régler de nouveau ma cale. A ce sujet, il faudra que je questionne un connaisseur. Petite Buisse, croix Bayard, les brouillards apparaissent, je ne pense pas que  les près soient gelés blancs (quoique???). Mes genoux vont bien, surtout à l'allure à laquelle je roule. Seul je peux imprimer une allure plus modérée.
    Miribel les Echelles et à la sortie dirction Voissant. Le brouillard est maintenant très dense, le seuil de dangerosité est atteint. pas prudent l'gars. je ne reconnais plus rien, j'ai l'impression d'évoluer sur une planète inconnue. Heureusement la circulation automobile n'est pas importante. J'attends le sommet et attaque la descente sur Voissant.Inutile de vous dire que je ne suis pas prêt à enlever une épaisseur. Des goutelettes perlent de mon casque et mes manchettes sont toutes humides. Ce n'est pas le gros froid comme on le connait, mais cette humidité....  Dans les nombreux lacets, un "fou" me dépasse à vélo: pas de casque, pas tout jeune et sauf erreur je n'ai pas entendu de "salut". Peu m'importe de toute façon. Je le retrouve au carrefour de Voissant, apparemment il se dirige vers St Albin de Vaulserre.A une certaine époque, nous empruntions souvent ses routes avec le club de Fontaine lors de leur traditionnelle randonnée...A Voissant se trouvait un ravitaillement. Puisque je parle de bouffe, il est temps que je mange une barre énergétique, je vais avoir besoin d'énergie.
    J'ai récemment changée ma roue libre, je suis passé de 27 dents à 25. Je vais en recommander une autre soit 27 voire plus, J'ai présumé de mes capacités. Je ne pédale pas assez souple dans les bosses. J'ai également un déficit musculaire, c'est indéniable et visible à l'oeil.
    la Chapelle de Merlas, puis Merlas et toujours dans cette purée.

     

     

    Ma sortie de Dimanche

    Inquiétant aussi, tous ces chasseurs que l'on entend à proximité. J'espère qu'il ne me confondront pas avec un sanglier, où un vététiste. Puisque maintenant, ils tirent et vont vérifier après sur quoi ils ont tiré. PAUVRE FRANCE!!!
    Enfin la descente est amorcée, vers 12h15 je sors du brouillard peu avant St Nicolas de Macherin. Peu après, je vire à droite et petit coup de cul de Tolvon. La Croix Bayard, je me sens mieux (sans doute la barre énergétique (lol) et décide de monter à St Julien de Ratz. Col de la Placette, Voreppe et retour que je ferais dans les roues de deux vététistes assistés et deux vélos traditionnels. Un petit repas, et coucher très tôt (18h00). Oui, vous avez très bien lu, le contrecoup...

    Moins de 10mn pour écrire ce petit CR. Alors pourquoi n'y a t'il pas plus de personnes pour rédiger un petit texte?
    Le sujet sera abordé en AG.Comptez sur moi...

    PHILIPPE


  • mercredi 24 octobre 2018

     9h00. Enfin notre sacro-sainte sortie du mercredi.
    Onze sociétaires sont au rendez vous. Qu'allons nous faire? Ne pouvant faire de vélo le samedi, je propose de faire le parcours de la randonnée des retraités de Fontaine que personne n'est allé faire la semaine passée.
    Après la traditionnelle photo

    Parcours de la randonnée des retraités

    , nous partons. joseph et jean sont déjà partis.
    Dans ce groupe de 9 il y a: Jean-Paul G (reporter photo) Robert F. André J. Aldo et Yves, Mario et Vito, ET finalement Santo qui a changé d'idée. Il voulait se rendre à Bois Barbu. Oupssssssss!!!
    Le temps est laiteux, pas très chaud mais cela devrait s'arranger.
    Rapidement, le fléchage de l'ASF Fontaine est repéré. Nous n'aurons qu'à nous laisser guider et accessoirement "pédaler"
    Mario imprime une allure un peu rapide pour ma personne, m'enfin!!! on va pas déjà raler. D'autant que le profil est plat (pour l'instant)
    Sortie Centralp, Gare de Moirans, centre ville.
    Déjà je remarque que le parcours a changé par rapport aux deux éditions que j'avais déjà faites.Nous longeons un court instant le CD592 puis traversée de celui çi. Un peu "dangerouze"
    Ahhhhh, premier coup de cul route de Champfeuillet et sa "La côte des filles".

     

    Parcours de la randonnée des retraités
    Ce que je craignais le plus arrive déjà: il m'est impossible de suivre le groupe. Mon genou prothésé me refait souffrir depuis quelques temps.
    Impossible de pédaler en danseuse. Et comme si le problème prothèse ne suffisait pas, une sorte de tendinite (cheville et mollet droit) me fait également souffrir. J'avais trop tardé à changer ma cale droite usée à 45°, et le mal était fait .
    J'ai donc acheté, pédales et chaussures, cela devrait s'arranger avec quelques anti-inflamatoires. Toutefois et c'est là que c'est incompréhensible, j'ai pourtant passé tout l'été sans douleur aucune, et dès que le temps a un peu changé ma prothèse m'a rappelé à son bon souvenir,  comme en "14".
    Le photographe a la patience d'immortaliser ma triste tronche. J'en pleurerais...Je lui demande de ne pas m'attendre et de rejoindre le groupe. Et, rapidement il s'en va rejoindre le groupe des affutés.
    Bien sur que la raison aurait voulu que je rebrousse chemin, mais mon entêtement est le plus fort et je décide de poursuivre.
    Cahin caha, j'arrive au sommet, le groupe est là. Je réitère mon souhait que personne ne m'attende. J'ai horreur de faire perdre du temps aux copains.le Haut Criel, Placire et nous arrivons à l'entrée\sortie de l'autoroute. puis petite route tranquille qui permet de rejoindre le petit coup de cul final du circuit que nous avions appelé "le circuit à André"
    Je préviens tout le monde: un coup de cul sévère nous attend à Maloza. il faut bien comprendre que tous ces qualificatifs de "coup de culs sévères" s'adresse à ma personne qui grimpe comme un fer à repasser.....Descente rapide, et je n'ai pas le temps de passer la voie ferrée, les barrières descendent. Plus personne n'est là, je suis content, le groupe va pouvoir rouler sans traîner un boulet.
    Réaumont, malheureusement pas de ravitaillement ce jour. Le Mouret, Chatelard et de nouveau, on retraverse les voies ferrées.
    Direction St Blaise du Buis.Oh pétard!!! Au sommet de cette bosse, ils sont tous là à m'attendre.
    Jean-Paul et les autres m'attendent pour prendre une photo. Nous hélons une randonneuse pour tirer la photo du groupe complet.

    Parcours de la randonnée des retraités


    Sortie du village puis direction le petit Voye, puis descente sur la Ravignhouse et Charavines

    Parcours de la randonnée des retraités

    où je rejoins les huit "échappés". Je les salue et embraye aussitôt. Direction Janin, André me rattrape et au sommet de la bosse, Mario qui est déjà là prends des photos.Direction Le Vernay mais les organisateurs ont fait une modification du parcours. On prends à gauche direction Mont Follet. (encore une petite bosselette)

    Parcours de la randonnée des retraités

    puis descente sur le Verney et Oyeu. Non, nous n'irons pas déranger Marc et Chantal.Le restant du groupe nous rejoignent et direction Colombe.Au giratoire avant le péage de Colombe je loupe une flèche (il faudra que l'on se plaigne aux organisateurs ;-). nous refaisons un tour et modification par rapport aux autre éditions nous passons pas au dessus de l'autoroute mais nous le longeons. Cette variante nous fait découvrir un champ de panneaux voltaïque.
    Descente rapide sur le Rivier d'Apprieu. Rives, le Pont du boeuf,

    Parcours de la randonnée des retraités

    Chatelard, Le Mouret, Réaumont, Rives, et Avant dernière bosse qui nous mènera au carrefour des quatre chemins puis descente d'une bosse (15% ancien parcours de Fontaine) puis Vourey.enfin, LA DERNIERE BOSSE : route du sabot et du ri d'olon.
    Tous m'attendent au sommet. je leur propose une variant avec deux bosses de plus. QUE NENNI......
    Descente sur Moirans, dans les roues de Jean-PAul. ceux qui peuvent. Avec André et Robert nous surveillons de loin les arrières.

    Sortie Sassenage, on y est. OUFFFFF!!!!!!!

    Parcours de la randonnée des retraités
    Désolé également de ne pouvoir raconter tout ce qui s'est passé à l'avant et pour causes.......
    J'espère ne pas avoir été trop long, n'hésitez pas à me le faire savoir.

     Si vous souhaitez visualiser toutes les photos cliquez ICI

                                              Philippe

    PS: il me parait indispensable de nourrir de nouveau le blog qui agonise. Comprenez que c'est une fenêtre sur les clubs extérieurs et sur nos sociétaires. Pensez à ceux qui ne possèdent pas de smartphones et à plus forte raison STRAVA.
    Partageons comme auparavant....Ne soyons pas égoistes.



                                   Compte-rendu de la sortie du 7 juillet

    Nous sommes dix au rendez-vous au skatepark à 8h (Raphaël ,Pascal, Jean-claude (Jean-Claude c'est un ami de Raphaël et Pascal il va s'inscrire au club prochainement!) , Pascal Levasseur ,Santo Dominique ,Luc C., Jean-Paul G.  Éric P. et moi-même)!

    180707 sortie VERCORS


    Après concertation je glisse dans la conversation que je n'ai jamais fait Herbouilly !

    Ces gentlemans décident que l'idée n'est pas mauvaise.Il y a les départs en vacances et surtout nous serons mieux là-haut à la fraîche) !
    Le départ est donné par Santo. Nous grimpons jusqu'à engins où déjà les costauds nous attendent !
    Jean-claude arrive en dernier et nous informe qu'il ne continuera pas avec nous, il n'a pas les jambes aujourd'hui!
    Mince ! Je vais être encore la dernière mais c'est pas grave je vais tout donner !
    Nous repartons direction Lans, Croix-Perrin puis Méaudre et les fameuses gorges du Méaudret.
    Dans les gorges du Méaudret je lance une attaque à la Bardet ( lol)
    Pas très longtemps arrivée au stop, je suis HS . Pascal me sourit et me dit d'un petit air taquin !
    Tu n'as jamais fait un Herbouilly Jean-Paul mon métronome me conseille sur ma cadence, toujours de bons conseils que je suis à la lettre.
    Les gorges de la Bourne puis Saint-Julien en Vercors

    180707 sortie VERCORS

     

    et le col d'Herbouilly.

    180707 sortie VERCORS

    Dominique m'avait prévenu qu'il était long. Du coup je savais à quoi m'attendre!
    Arrivée en haut, petite photo. Si Philippe peut les mettre sur le site vous allez rire lorsque vous verrez l'appareil photo de Pascal très peu lourd et encombrant il avait fixé sa GoPro sur le guidon de son vélo et il portait celui-ci pour prendre des photos !
    Nous redescendons direction Villars puis les glovettes puis retour sur Lans!
    Une magnifique descente un peu gâchée par la chute de Raphaël qui a eu une belle frayeur ! Pascal nous invite pour une bière, moi, une Salvetat

    180707 sortie VERCORS

    .L'épouse de Pascal soigne gentiment notre Raphaël ! Pour résumer, merci messieurs pour cette fabuleuse journée avec un beau dénivelé pour ma part !

    Afin de visualiser toutes les photos veuillez suivre ce lien en cliquant 

    SANDRINE

     
     
     
     

     

     

    RANDONNEE  DE LA SOURCE  A.S. SEYSSINOIS  19 Mai 2018
    Circuit de 75 Km  avec 100m de dénivelé choisi
    Randonnée effectuée en VTT   assistance  électrique.
    Ce compte rendu  permet  de faire  découvrir  ce mode de déplacement, ses avantages mais aussi ses points négatifs.   
    Ses  principaux  inconvénients ne sont pas là ou l’on peut l’imaginer : Poids du vélo avec  sa batterie de 500Watts  environ 22 kg   Autonomie   entre 80 et 100 km suivant le degré d’utilisation. Le point le plus sensible sera  de rouler sur le plat avec plusieurs cyclistes  à une vitesse soutenue  à savoir supérieure à  28 km /h environ, le vélo est bridé à 25 Km /h.
    Départ de Sassenage direction  Seyssinet pour inscription à la randonnée. Au début du parcours rencontre  de  trois Sassenageois , puis j’effectue  la montée de Cossey , celle-ci se fait à l’aise  sans gros effort  en mode sport    à 18km / h je double de nombreux  papis qui galèrent, puis ce sera  la descente sur Claix Varces sans difficulté , l’assistance est coupée  pour essayez d’économiser  de la charge  car la prudence est de mise . Varces St Georges de Commiers a été pour moi la distance la plus difficile,  des cyclistes me doublent  ex : club de Voreppe  j’essaie de suivre   ils roulent à plus de 30 Km /h (le vélo étant bridé  c’est comme si l’assistance est inexistante).
    Champ sur Drac  Champagnier  Hte Jarrie  du gäteau   un effort physique certes soutenu  , mais  dés la moindre relâche l’assistance donne sa mesure comme on la demande .Dans les montées il faut rester modeste  respecter  ses collègues  cyclistes  ( il faut redécouvrir un nouveau mode d’utilisation) .
    Tavernoles Herbeys , Les 4 Seigneurs  pas de difficulté majeur , je me permets d’aider un ami de Seyssinet qui est un peu à la peine , je découvre aussi  que  çà pompe du jus  sur la personne et bien sûr sur la batterie , on arrive au sommet sans trop de difficulté , il faut reconnaitre   que les montées sont  super voire même très agréables, c’est là que le vélo à assistance donne toute sa mesure, et un plaisir un peu retrouvé pour ceux  qui doivent mesurer leur  effort .
    Roger Roccaro parti une bonne demi /heure après moi  arrive sur son vélo aussi en assistance  mais débridé jusqu’à 40km/H son autonomie est identique au mien ; comme il à roulé plus rapidement il lui reste  un peu  moins de réserve.
    Nous terminons Roger et moi:les deux Sassenageois. Le circuit sans problème. Arrivée à Sassenage   à 12 h
      85 KM  parcourus, marge  de sécurité  environ 25 km,  moyenne 23 km /h  .Satisfait de cette balade, pas d’incident.
    Merci  au club pour sa participation à l’inscription.
      Gaby CM

     
     
     
     




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique